Mix Match

Un podcast de Nabila Bitch, Anaïs Seck, Sahra Toullier-Smain et Martin Jetter

Hallo, salut, ciao, salam aleikum, xin chào ! – et bienvenue dans notre podcast MIX MATCH. Nous sommes Anaïs, Martin, Nabila et Sahra – quatre étudiant-e-s d’origines très diverses, venu-e-s des quatre coins du monde. Nous avons souhaité nous interroger ensemble sur la question suivante : comment peut-on trouver son identité dans l’interculturalité ? Mais d’abord : qu’est-ce que l’interculturalité ? Nous vous l’expliquons directement dans notre premier podcast. Dans les épisodes suivants, nous parlerons avec ami-e-s, famille et professeur-e-s de l’origine, de l’identité, de la migration et du racisme, ainsi que de ce que signifie, dans la vie, la combinaison « Kartoffel-baguette » et le mélange des cultures.

Épisode 1 : Bienvenue et Willkommen ! (03:40)

Épisode 2 : Et toi ? Comment tu l’as vécu maman ? (43:25)

Cet épisode est une discussion entre ma mère et moi, Anaïs. Ma mère qui est Allemande et Ghanéenne et qui à grandit dans Berlin Est. Elle avait 18 ans quand le mur a chuté. Qu’est-ce que c’est que grandir en étant afro-allemande à Berlin ? Quel changement avec la chute du mur ? Entre racisme et trouver sa place, grandir sans père et ne pas avoir de modèle, ma maman me raconte son expérience. Je lui partage la mienne. Malgré notre différence d’âge, on se comprend et on échange sur notre vision de la crise identitaire. Est-ce que c’est une bonne chose de seulement s’identifier par rapport à ses différences?

Épisode 3 : Moi et mes frères et soeurs germano-vietnamien-e-s (26:06)

Nems ou Phở, ce sont généralement les sujets de conversation entre mon frère, ma sœur et moi quand on parle de la partie vietnamienne de nos origines germano-vietnamiennes. Mais pour cet épisode de MIX MATCH, je me suis retrouvé avec ma sœur Miriam et mon frère Micha pour parler délibérément de nos origines (et pas seulement de la nourriture). Micha raconte comment il a eu du mal avec les préjugés positifs au lycée et Miriam explique comment le Vietnam est pour nous à la fois l’étranger et aussi une partie du chez-nous.

Épisode 4 : Chez moi, la question ne se pose pas (14:07)

S’agissant de leurs origines, les personnes issues de l’immigration ou issues de familles mixtes sont particulièrement frappées par la notion d’identité. L’interculturalité représente une source de richesse personnelle incroyable, mais en même temps elle pose des problèmes assez compliqués, comme la nécessité d’appartenir à une culture, l’adaptation à deux ou plusieurs cultures complètement opposées pour se sentir partie intégrante d’une réalité. Les jeunes de la deuxième génération dans les pays européens, comme l’Italie, la France ou l’Allemagne, sont toujours étiquetés d’une manière ou d’une autre, surtout si les familles viennent de pays d’Afrique ou du Moyen-Orient.

Dans ce podcast, je vais échanger avec Houda, une fille allemande et marocaine et Amina une étudiante d’origine comorienne.

Épisode 5 : C’est une richesse (17:45)

Dans cet épisode, j’interview (ou plutôt je converse avec) ma grande sœur Nawal issue d’une double culture sur son interculturalité. Dans cette confession intime, je partage avec vous la parole d’une personne très importante à mes yeux.

Épisode 6 : Mais j’peux pas (11:30)

Dans cet épisode, j’interview Martin Berlinois, étudiant en France et issu de deux parents de même nationalités ; il me raconte son interculturalité à Berlin et entre la France et l’Allemagne.

Los geht’s !

Épisode 7 : Crise identitaire (13:06)

Crise identitaire? C’est quoi? Une vraie crise? Crise pour qui? Pourquoi?

Plein de questionnements que tu t’es peut-être déjà posé, dans ce podcast moi, Anaïs, je voulais tout simplement proposer différents points de vue.

Cette crise est de plus en plus abordée, interprétée culturellement, politiquement et même psychologiquement.Tamika, Gwensa, Lamine et Marjolaine Bédiat ont bien voulu répondre dans ce podcast à mes questions.

Derrière ce podcast est l’idée que chacun à une vision différente de la crise identitaire et que s’interroger sur ce sujet permet de comprendre plusieurs choses. C’est une problématique qui n’exclut personne, qui inclut et diverge en fonction des tranches d’âges, des origines.

Je trouve ça drôle de voir à quel point chaque personne se l’approprie différemment et j’ai voulu partager ce mélange de réponses. En effet il n’existe pas une mais des réponses, il ne faut pas avoir un profil spécifique pour ressentir cela. Aucune réponse n’est forcément fausse ou vraie, si elle est ressentie par l’un, elle peut être tout autre pour d’autres…

Épisode 8 : À bientôt et bis bald ! (00:42)

À propos des auteur.rice.s
Nabila Bitch Portrait
Nabila Bitch

Nabila, étudiante en deuxième année de LEA (Langue étrangères appliquées) allemand et anglais à Lyon, est née en Italie dans une famille arabe. Elle a toujours été intéressée par les différentes cultures et traditions du monde et adore les langues.

Anais Seck
Anais Seck

Anaïs, d’origine sénégalaise, ghanéenne et allemande, est actuellement en première année de licence de sciences sociales dans un programme franco-allemand (Minerve).

Sahra Toullier-Smain

Sahra a 20 ans. Elle se passionne pour la musique et adore l’Allemagne. Elle fait des études des langues étrangères. Issue d’une famille franco-algérienne, elle en a fait sa force. Dans l’avenir elle aimerait travailler pour la télévision. Une bonne chose : elle sait déjà manipuler une caméra.

Martin Jetter
Martin Jetter

Martin étudie « Médias et communication » à la Hochschule Offenburg. Il souhaite montrer la diversité d’origines et de cultures qui nous entoure et ainsi faire entendre une voix contre le racisme.

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :