Le projet

« Voix contre le racisme et le populisme » est un blog franco-allemand qui rassemblent articles, courts métrages et podcasts.

Que ce soit au travers de comportements racistes ou au sein de courants populistes, la haine, la colère et les préjugés sont présents au quotidien, que ce soit dans la vie réelle ou virtuelle. Les courants populistes et leurs représentant-e-s ont le vent en poupe. Ces dernier-ère-s œuvrent à la division toujours plus grande de la société. À cela s’ajoutent les racismes : or il n‘est pas rare de les voir former ensemble le crédo des mouvements populistes.

Avec le projet « Pas de place pour la haine et les préjugés : Racisme et populisme au quotidien et sur internet », nous souhaitons donner une place aux voix qui s’y opposent.

Ces voix sont celles d’étudiant-e-s qui, encadré-e-s par des professionel-le-s du journalisme, se répartissent en trois rédactions : texte, courts métrages et – nouveauté cette année – podcast. Ces rédactions se composent d’étudiant-e-s et de volontaires de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) venu-e-s de différentes villes de France et d’Allemagne : Freiburg, Strasbourg, Karlsruhe, Lyon, Villingen-Schwenningen et Offenburg. La participation se fait sur la base du volontariat.

Iels sont suivi-e-s par trois équipes professionnelles, qui les orientent dans la création de leurs productions, de la recherche du sujet jusqu’à la réalisation technique. Julika Kott et Undine Dittmar-Weimar ont pris en charge la rédaction „texte“ et Margitta Freund et Lisa Voelter la rédaction „courts métrages“. Ces deux rédactions ont pour siège la ville de Fribourg. La rédaction „podcast“, quant à elle, été menée par Maha Ganem, en grande partie depuis Lyon. Cette partition entre l’Allemagne et le France a permis aux participant-e-s de se rendre dans le pays partenaire et de découvrir une nouvelle ville et de nouvelles personnes, ce qui constitue un apport culturel essentiel dans le cadre de notre projet.

Outre le désir commun d’agir activement contre les discriminations, les contributeur-ice-s partagent tous-tes l’envie de travailler dans les deux langues que sont le français et l’allemand, qui sont ici à l’honneur. Nous souhaitons montrer qu’elles ne représentent pas des barrières, mais au contraire qu’en les pratiquant, en les travaillant, en les partageant, elles deviennent le terrain d’un échange interculturel riche. Au-delà de la pratique du français et de l’allemand, nous voulons aussi nous consacrer à un travail sur le langage, qui, à l’heure du numérique, est plus que jamais un véhicule important d’actes discriminants et d’agressions. C’est pour toutes ces raisons que notre équipe a choisi la voie des médias, qui associe les trois axes de notre projet : approfondissement de notre formation politique et éthique, goût prononcé pour les langues et désir de découvrir le monde du journalisme.

Cette année, les participant-e-s ont pu se retrouver à Fribourg le dernier week-end d‘octobre pour lancer le projet en présentiel. Cette rencontre s’est déroulée sous les signes de la convivialité, de l’amitié et de la bienveillance de tous-tes envers tous-tes. Chaque rédaction s’est réunie indépendamment et a disposé d’une journée pour commencer à travailler aux articles, courts métrages et podcasts qui sont désormais en ligne. Comme fondement théorique pour le blog, Claude-Hélène Meyer de l’Université de Johannesburg (Afrique du Sud) a tenu un séminaire sur le populisme et le racisme en amont de la période de production.

Et l’année dernière ?

Les articles, témoignages et courts métrages sur les thèmes du racisme et du populisme, que vous pouvez retrouver sur ce blog, ont été produits par des volontaires allemand-e-s et français-e-s et des étudiant-e-s de la région du Rhin supérieur et de Lyon. Ils ou elles ont été soutenu.e.s par l’association Jugendpresse Deutschland e. V. avec le corps de rédaction « politikorange » de l‘association « Kommunikation und Medien e.V. »  à Fribourg.

L’association « Neue Deutsche Medienmacher » a fourni des suggestions pour pouvoir nous exprimer tout en prenant en compte la sensibilité du sujet de la discrimination et du racisme. La question d’une représentation appropriée des personnes ayant la légitimité de parler de racisme nous a toujours accompagné dans notre travail éditorial. Les témoignages des personnes concernées qui nous ont été envoyés sont au cœur de notre projet et se retrouvent dans notre blog dans la rubrique « Témoignages ».  D’autres articles journalistiques traitant le thème du racisme et du populisme peuvent être trouvés dans la rubrique « Contributions de la rédaction ».

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :